Faire silence

Lucille de la Reberdière.

Journal du yoga numéro 201 de janvier 2019

Nous baignons en permanence dans un bain de bruits asphyxiants. Pourtant choisir le calme n’est pas que reposant. Depuis des millénaires, la méditation nous enseigne que c’est face au silence que le travail commence.

Parfois appelé le yoga du son, cette technique consiste à se concentrer sur le son subtil à ‘l’intérieur des oreilles et de la tête. Le son continu des micro mouvements de notre corps génèrent des bruissements naturels et audibles. Le pratiquant se relie à une continuité du son que l’être humain ne possède pas. Il accède ainsi au son ultime et vibratoire qui émerge de cette écoute.

Dans une vision tantrique du yoga, cette approche aide à développer l’attention, la conscience et la présence de soi.

La méditation Antar mauna :

La méditation Antar mauna apprend à développer l’observation sans implication. C’est une technique privilégiée pour se détacher de ce qui arrive durant la pratique. Cette démarche pour faire « le vide » est beaucoup plus efficace que chercher à imposer le silence à tout prix. Antar mauna agit comme une purge où ce qui gênait se dissout de lui-même. Le silence n’est pas un préalable à la méditation.

Vipasana, le noble silence :

La méditation vipasana, originaire de l’Inde, signifie « voir les choses comme elles sont réellement ». A travers une retraite collective silencieuse, elle offre une profonde investigation de soi. Durant dix jours, il est interdit de communiquer. Un engagement rude qui révèle la difficile maîtrise de l’esprit. Bouddhisme et yoga se rejoignent dans la recherche du « nirhoda » , la cessation du mental occultant et la découverte de sa vraie nature.

Dans le silence, il n’y a plus personne :

Si le son est information, son absence nous fait entrer dans la non-dualité. « L’immensité du silence est l’immensité d’une conscience en laquelle n’existe pas de centre » selon Krishnamurti. Il poursuit « lorsque la pensée se renonce à elle-même, toute la structure de la pensée devient silencieuse. » Le vrai silence revient alors à se quitter soi-même.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.