Les 5 tibétains

Les 5 tibétains consistent en 5 exercices physiques à pratiquer régulièrement. Ce rituel bouddhiste caché depuis des millénaire par les moines dans les hauts plateaux de l’Hymalaya apportent la jeunesse selon les sages tibétains.
Une notion subtile :

La connaissance tibétaine que nous abordons peu dans notre culture cartésienne explique l’action de chaque exercice. Les bénéfices ne se limitent pas au corps matériel, mais agissent à différents niveaux du corps subtil. Un être humain a 7 chakras, qui sont des centres d’énergie ou des vortex qui tournent à des vitesses différentes dans le corps subtil selon notre état de santé. Plus la rotation est rapide et plus l’énergie est concentrée et meilleure est la santé. Ces vortex simulent et régulent les glandes endocrines. Le système endocrinien sécrètent les hormones qui par leur fonction de communication ont un rôle dans les processus de l’organisme. Avec l’age, ces centres d’énergie rayonnent moins. Les 5 tibétains les remettent en mouvement. Les 5 tibétains ne sont pas pratiqués isolément mais ensemble. L’effet est de retrouver une certaine jeunesse et vitalité. Les moines ne considèrent pas ces exercices comme de la culture physique mais comme des rites qui agissent sur nos centres énergétiques.

Des rites pratiqués en conscience :

Ces exercices simples mais difficiles quand on les pratique la première fois ont la vertu de dynamiser les muscles, la respiration et les canaux d’énergie. Ils agissent à plusieurs niveaux subtils de notre anatomie. Leur action influence l’équilibre santé et psychique.

On commence par faire quelques répétitions de l’exercice avant d’augmenter progressivement la série. Quand on se sent prêt, c’est à dire que l’on peut terminer les exercices sans se fatiguer alors on peut faire une série de 21 de chaque exercice. Pas davantage. Seul le premier exercice peut aller au-delà jusqu’à la perte de l’équilibre. Il convient aussi d’être en bonne santé et de ne pas présenter de pathologies incompatibles avec ces exercices et éventuellement consulter un médecin.

L’ensemble des exercices prennent 10′. Mais c’est mieux d’y aller plus lentement au fur et à mesure que l’on intègre chaque mouvement. On a tendance à aller vite car les mouvements nous mettent dans une situation inconfortable après une série surtout au début. Mais avec la pratique et une meilleure maitrise du geste, l’important est de les faire en conscience en synchronisant la respiration et de ralentir les changements de position. C’est aussi important de synchroniser la respiration avec chaque mouvement. Et pour cela, il faut pratiquer plus lentement en se plaçant dans un état de conscience. Chaque mouvement est abordé avec l’intention puis l’attention. L’inspiration et l’expiration ralenties et en conscience accompagnent chaque geste comme une horloge.

Une histoire de temps pour retrouver la vitalité :

Avec le temps et pratiqué quotidiennement, l’élasticité des tissus du corps s’améliore. L’élasticité corporelle et la souplesse diminuent avec l’age. Ces 5 exercices exigeants préservent la jeunesse du corps en agissant sur le système endocrinien depuis le corps subtil. Ils renforcent les muscles, les tendons et les articulations. Ils sont pratiqués plusieurs fois par jour par les moines tibétains. Mais pour nous occidentaux qui dépensons notre temps à d’autre tâches une seule série des exercices répétés 21 fois suffisent. C’est préférable le matin mais si on ne peut le faire, pratiquer quelques heures avant le coucher afin de ne pas retarder l’endormissement.

Il est important de respecter une pratique quotidienne pour voir des effets positifs après plusieurs mois. Il peut arriver de ne pas avoir le temps de le faire dans la journée, mais ce qui compte c’est l’intention. Trouver du temps pour soi demande de la volonté. Sans celle-ci, on se laisse happer par le flot de notre vie quotidienne en passant à côté de l’essentiel. La maitrise de son temps est une dimension dont il ne faut pas perdre le sens. Dans notre univers où l’on ne prend plus la peine d’écouter nos semblables, il faudra s’entrainer à écouter son corps, ce qu’il nous dit.

Le rythme cardiaque devient régulier après plusieurs jours, plusieurs semaines. Sa fréquence s’améliore pendant les exercices. Comme un sportif, le cœur s’adapte et la respiration devient régulière. La montée de la fréquence cardiaque pendant les exercices est similaire à un fractionnement dans un entrainement sportif. Pour une personne sédentaire, cet effort court est bénéfique pour la santé. C’est l’avantage de ces rites qui permettent pendant quelques minutes mais le temps nécessaire de faire travailler l’ensemble du corps dans un espace confiné. La succession de postures que l’on retrouve dans le yoga montre la richesse de ce rituel.

Est-il utile de rappeler que pour tirer un bénéfice optimal des 5 tibétains, il faut une bonne hygiène de vie. Les principes sont une bonne alimentation équilibrée, un sommeil régulier et une diminution du stress.

La vidéo ci-dessous explique comment bien pratiquer les 5 tibétains.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.