La saison d’hiver

saison d'hiverL’hiver commence dans le calendrier chinois bien avant notre date officielle. Cette saison ne démarre pas au solstice d’hiver comme en Occident. Le solstice correspond au milieu de la saison où le Yin est à son apogée et le Yang est minimum. Le froid est associé à cette saison. C’est la période où la nature se repose et économise son énergie avant de préparer le cycle des saisons suivantes. 

L’organe associé à l’hiver est le Rein :

La nuit est Yin et maximale et le jour est Yang et minimal. L’hiver correspond à l’élément Eau et aux organes Vessie et Rein. C’est le Rein au sens fonctionnel comme centre énergétique et non limité à l’organe physique en double dans le corps. Le Rein stocke l’énergie prénatale, le Jing Inné reçu à la conception et non renouvelable. Le Rein stocke aussi le Jing acquis généré par les aliments, l’air et les boissons. Cette énergie vient compléter le Jing Inné. Le rein est sollicité en hiver. Le froid et la lumière limitée sollicite davantage l’énergie du corps et donc le Rein qui stocke l’énergie. Il s’agit donc de le préserver pour stocker suffisamment l’énergie pour les saisons à venir.

La Vessie  stocke et excrète l’urine.

La saison du repos la plus Yin de l’année :

Pour suivre la logique de la médecine traditionnelle chinoise, une attention doit être apportée en hiver pour stocker l’énergie dans le Rein.

La première fonction du Rein est de stocker l’énergie qui est maximale en hiver. Cette réserve d’énergie va servir pour l’année qui va suivre. Une attention particulière à notre alimentation et la respiration est à suivre pendant la saison d’hiver. Cet apport d’énergie est optimal en suivant une vie équilibrée. C’est le moment de se reposer et de prendre soin de soi. Ce qui ne veut pas dire arrêter son mode de vie car il est nécessaire d’être actif pour vivre. Mais tout simplement de faire attention à soi, d’éviter les excès, de ne pas pratiquer un sport intensif, d’éviter les émotions fortes et de se coucher plus tôt … Ce n’est pas facile à faire car nous ne choisissons pas notre cadre de vie fait de stress, de contrariétés, des sollicitations du monde extérieur. Les fêtes de fin d’années vont être éprouvantes pour le corps. Il ne s’agit pas de s’en priver mais de savoir se reposer et de récupérer quand c’est possible. C’est un choix de se préserver et de ralentir quand on peut le mouvement de sa vie. Ce n’est pas ce que nous dicte notre vie sédentaire dans une société accélérée et de performance.

Eviter de faire du sport intensif, mais plutôt du yoga ou le qi gong. L’activité sportive ne s’arrête pas mais ce n’est pas la meilleure saison pour s’entrainer et être le meilleur. Et pourquoi pas faire une randonnée en forêt pour observer le déclin de la nature en hiver qui se prépare à renaitre la saison prochaine. Le froid a des vertus, il faut savoir s’en protéger. Des gestes quotidiens de Qi Gong et des étirements doivent s’orienter vers des mouvements correspondant à une une meilleure circulation des énergies des méridiens du Rein et de la Vessie. L’énergie qui circule dans le méridien du Rein est à son maximal à 18:00, heure solaire sur l’horloge circadienne et donc 19:00 en hiver. Ce qui veut dire que l’énergie dans les méridiens du rein et de la vessie décroit la nuit.

La peur, l’émotion associée :

La peur est l’émotion liée au rein. La méditation de pleine conscience est une bonne pratique car elle permet de limiter la peur qui menace l’équilibre énergétique du Rein. La méditation calme l’esprit et limite l’agitation mentale. Le Rein abrite la volonté. Un Rein fort permettra une volonté d’aboutir à ses objectifs. Il y a bien une cohérence où la méditation de pleine conscience est  une pratique utile pour renforcer la volonté et diminuer la peur qui sont liés au Rein.

Manger chaud pour conserver l’énergie :

L’hiver est la saison où l’on mange chaud plutôt chaud et de saison. Les fruits et légumes de saison ne manquent pas et doivent correspondre à la demande énergétique du corps : pommes de terre, légumineuses, céréales, riz complétées par des céréales en quantité raisonnable. Pour les non végétariens, les viandes sont consommées en quantité modérées. Les thés sont appréciés tout en limitant sa consommation le soir pour ne pas fatiguer le rein la nuit.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.