La famille vietnamienne

La famille tient une place importante au Vietnam même si les évolutions sociales conduisent à une transformation des habitudes et bousculent les traditions.

Plusieurs générations peuvent vivre sous le même toit. Même si la modernité sociale tend à individualiser, les parents donnent la vie et c’est pour cela qu’ils sont respectés.

Les enfants sont au centre de la famille. L’éducation se perpétue et la place des parents dans la vie de l’enfant jusqu’à  l’age adulte reste importante malgré un effritement des relations inter générationnelles liées aux évolutions de la société. La solidarité familiale est encore très répandue. Cette solidarité très solide rappelle que le Vietnam a connu des guerres terribles au 20ème siècle et que les familles se rapprochaient pour accepter cette souffrance.

Le culte des ancêtres est encore très pratiqué dans les familles. Les âmes des parents survivent après la mort et protègent leurs descendants dans la culture bouddhiste. L’autel des ancêtres occupe une place importante dans la famille traditionnelle vietnamienne. Des bâtons d’encens sont brûlés et de la nourriture est offerte sur l’autel des ancêtres. Chaque année est honoré  l’anniversaire des parents défunts.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.