La cuisine vietnamienne

La cuisine vietnamienne est faite de légumes, de riz, de plantes et de fruits parfois mélangés et de traditions qui se différencient de nos habitudes alimentaires. La viande est bouillie. La richesse de cette cuisine repose sur des saveurs et des goûts difficiles à retrouver dans nos assiettes car les plantes s’exportent difficilement vers la France. La plupart des plats servis ne se retrouvent pas dans les restaurants vietnamiens en France qui servent davantage des plats standards. Les restaurants ne servent pas le dessert avec le repas. Ils sont pris plus tard dans la journée.

IMG_0723

repas vietnamien

Si on peut déguster une soupe Pho ou un bon Bun Bo Hue dans le chinatown parisien, rien ne vaut la même soupe dans les rues de Ho Chi Minh Ville pour son goût typique et servi pour un euro à peine.

Des plats végétariens à base de tofu sont servis dans les restaurants. Le bouddhisme est très pratiqué et ces plats conviennent pour des rassemblements en famille ou pour fêter un évènement avec les amis.

Le vin est rare bien qu’on trouve le vin des coteaux de Dalat, ville fondée par un français et dont les vignes ont été importées de France. Au sud du pays, la température est toujours élevée. Il n’est pas rare de voir une bouteille de vin conservée dans la chaleur en souvenir, plutôt que consommée.

DSCF9275Pendant les fêtes et surtout le Têt , (nouvel An vietnamien) on boit de la bière avec plusieurs plats posés sur la table. Chaque convive se sert la quantité qu’il veut dans son petit bol et ses baguettes. Il y a une certaine douceur car on ne trouve pas des objets aux formes brutales comme des fourchettes ou des couteaux. Sans doute que ces ustensiles aux formes rondes pour manger sont à rapprocher de la non violence du bouddhisme. Le riz est toujours présent dans les repas de fêtes, les nouilles à base de riz servis dans des soupes sont typiques et très bonnes à déguster. Il arrive de manger du riz le matin, le midi et soir. Il ne faut pas oublier de bien boire et de prendre des légumes et des fruits pour le transit intestinal …

N’oublions pas le traditionnel nuoc-mâm et la sauce de soja omniprésents sur la table vietnamienne.

La diversité des plats est bonne pour l’équilibre alimentaire. On peut manger pour pas cher dans les restaurants ouverts toute la journée.

Christophe

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.