L’olfactothérapie

Profitez d’une balade en forêt pour respirer et sentir. Notre sens olfactif nous informe des odeurs qui nous sont agréables selon notre perception. Comme on se sent bien de s’immerger dans ce monde végétal. Ce n’est pas pour rien que l’on utilise l’expression se sentir bien pour désigner une forme de bien-être… Quand notre sens de l’odorat est associé aux huiles essentielles, on pense à l’olfactothérapie. L’olfactothérapie est une branche de l’aromathérapie dont les intentions sont thérapeutiques.

Longtemps méconnu de la science, l’odorat a été longtemps ignoré pour ses propriétés thérapeutiques. Pourtant, les recherches sur son mécanisme démontrent aujourd’hui l’intérêt de bien connaître ce sens que nous conservons intact tout au long de la vie. De nos jours, certains hôpitaux utilisent les effets des odeurs sur le cerveau pour traiter certains malades victime d’un accident cérébral ou un choc émotionnel important.

Les neurosciences démontrent que l’olfaction est un véhicule propice au développement des capacités cognitives. Des ateliers d’olfactothérapie organisés en milieu médical améliore le traitement des altérations des capacités cognitives à des patients atteints de maladie d’Alzheimer ou suite à un AVC ou un traumatisme crânien. Ces ateliers aident aussi à lever les troubles anxieux et de faire travailler la mémoire qui s’améliore car certaines odeurs font appel à des souvenirs.

huilles essentielles

En olfactothérapie, l’effet des huiles essentielles est émotionnel

L’olfactothérapie, mise au point par Gille Fournil est une méthode qui utilise les propriétés de certaines huiles essentielles dans le fonctionnement humain. L’olfactothérapie est indissociable des huiles essentielles qui contiennent des molécules capables de développer par l’odorat un état de bien-être dont les effets sont thérapeutiques. En olfaction, les huiles essentielles ont donc un rôle primordial. Elles libèrent des molécules de plantes qui agissent directement sur des bâtonnets situés dans le nez et se transmettent vers le siège des émotions du cerveau. Ainsi, l’inhalation de certaines  huiles essentielles modifient sensiblement l’activité cérébrale. Une bonne odeur génère un état de bien-être psychique. Cette sensation est personnelle et active des souvenirs liés aux odeurs qui sont perçues. L’effet olfactif est variable d’une personne à l’autre et selon l’humeur n’a pas le même effet selon l’état mental personnel.

huiles

Attention aux excès des huiles essentielles

Chez soi, on peut pratiquer des exercices d’olfactothépapie simples à partir de flacons d’huiles essentielles facile à se procurer en respectant certaines règles d’usage des huiles essentielles. L’huile essentielle est utilisée directement en olfaction en respirant au bouchon ou par diffusion produite par un diffuseur électrique.

L’olfaction consiste à prendre des inspirations profondes par le nez, de conserver l’air dans les poumons quelques secondes avant de relâcher l’air par la bouche et de souffler. Cet exercice répété plusieurs fois dynamise l’organisme. La concentration doit être maximale pour en ressentir les bienfaits. Cela peut rendre aussi mal à l’aise et c’est l’occasion de prendre conscience de ses émotions liées à notre vécu que l’huile essentielle évoque. Avant de commencer cet exercice, il convient bien sûr de se documenter ou de se faire accompagner par un praticien.

En diffusion, il vaut mieux éviter les brûles parfums qui vont détruire une partie des propriétés de l’huile essentielle par la chaleur. Un diffuseur électrique permet de diffuser l’huile essentielle en micro gouttelettes sans altérer ses propriétés. Les gouttelettes sont suspendues dans l’air et répandent une odeur agréable et uniforme dans l’atmosphère en offrant tous ses bienfaits. Cette technologie permet à la fois d’utiliser la diffusion des odeurs aussi bien chez soi qu’au bureau. Il est à noter que les huiles essentielles ne sont pas limitées à l’olfaction.

Il est aussi facile de faire son propre parfum d’ambiance en versant quelques gouttes d’huile essentielle pour laquelle nous ressentons des bienfaits dans une huile à base d’amande douce ou dans une autre huile végétale de notre choix. Il ne s’agit pas de faire le choix d’une huile à partir d’une sélection rationnelle mais de se laisser aller à l’écoute des émotions. En variant les assemblages, on finit par définir celle qui convient le mieux à notre bien-être. Son ressenti est personnel et n’aura pas le même effet chez une autre personne. La fragrance d’une huile essentielle est attachée à notre histoire personnelle.

diffuseur

Diffuseur d’huiles essentielles à ultra sons

Quelques gouttes d’huile essentielle frictionnées au niveau des poignets et l’huile traverse la peau pour se trouver dans le circuit sanguin. Son effet est rapide et la sensation physique immédiate. Le choix est une expérience à suivre pour en retenir ce qui convient le mieux. La pratique de l’olfactothérapie est d’abord une expérience qui mène vers un chemin olfactif qu’il convient de suivre afin de trouver la meilleure orientation vers notre quête du bien-être.

L’usage des huiles essentielles est à pratiquer dans la connaissance de ses effets et de ses dosages. Les abus ont un effet contraire à celui attendu et s’avèrent néfastes pour la santé et le corps.

Si on veut des résultats optimums, il va sans dire que l’huile essentielle sera choisie bio et de qualité. Cela demande peut-être de la persévérance et même trouver quelques conseils auprès d’un spécialiste de confiance pour savoir quelle huile choisir et se fournir à tel endroit réputé pour la qualité de la production des huiles vendues. Pour des produits qui vont être sentis dans une inspiration profonde, que peut-on attendre d’une huile qui ne serait pas si pure et contiendrai des agents chimiques ? C’est une sorte de pollution qui entre dans le corps et qui va à l’encontre du but recherché. Au pire, cette pollution risque de dégrader la santé au lieu de l’améliorer. Sur la qualité, il existe deux labels HECT et HEBDD qui garantit la qualité des huiles essentielles pour ses effets thérapeutiques. Cela veut dire que ces huiles essentielles sont 100 % pures, naturelles et chémotypées. L’huile essentielle a fait l’objet d’une analyse biochimique. Ces deux labels ne sont pas obligatoires sur l’étiquette et non officiels. Le logo Ecocert certifie l’origine biologique de l’huile essentielle. Le code attribué par la commission européenne pour la France est FR-BIO-01 qui est obligatoire sur l’étiquette.

 Si certaines huiles essentielles ont des propriétés qui permettent de choisir celles qui conviennent le mieux, il faut aussi sentir pour retenir les fragrances qui rappellent des souvenirs ou qui apportent les meilleures sensations tout simplement bénéfique pour la santé. Certaines huiles essentielles ont des propriétés vibratoires qui touchent les points énergétiques du corps appelés les chakras. Le ressenti olfactif indique si l’odeur entre en harmonie avec soi afin de libérer toute charge émotionnelle. Le ressenti peut faire apparaitre des émotions et des souvenirs. Cette sensibilité est différente d’une personne à l’autre et un thérapeute formé à l’olfactothérapie peut aider le patient à trouver un cheminement. L’effet olfactif est différent et entre en résonance avec l’histoire de la personne.

meditation

Mettez un peu de méditation dans un atelier d’olfactothérapie

Côté pratique, sentir un parfum demande de la concentration. L’odorat est un sens qui demande aussi de le travailler avec attention, en pleine conscience. Les odeurs rappellent les souvenirs dont on oublie parfois son origine. Faîtes l’expérience de sentir un bon vin. Les parfums qu’il dégage de ses arômes complexes nous empêchent d’identifier la famille à laquelle elles appartiennent. Même un fruit que l’on consomme en été, son odeur nous est familier mais le nom du fruit qui lui est attaché est difficile à retrouver. Faîtes l’expérience de sentir des fraises des bois. Nul doute que son parfum est connu et pourtant le rapprochement avec le fruit n’est pas si évident quand on n’a pas l’habitude d’identifier les odeurs.

Pour une vie plus agréable, pensez à mettre un peu de parfum dans votre environnement. Les méthodes ne manquent pas pour créer un espace agréable par les odeurs que se soit au travail ou chez soi et même dans sa voiture. C’est une autre façon de se connecter à soi et d’apporter un soin sur l’estime de soi. Et de ne pas se laisser mener par le bout du nez …

Christophe

Un livre référence qui explique clairement comment utiliser les huiles essentielles en olfaction sur lequel est inspiré cet article : Le guide de l’olfactothérapie : Les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Wow, mais c’est intéressant de savoir ce genre de thérapie, ça vaut le coup d’essayer. Je suis partant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.