Le yoga au quotidien

C’est peut-être une chance de pouvoir pratiquer le yoga au quotidien. Mais c’est possible. Tout dépend de la motivation et de l’espace que l’on dispose chez soi. Peut-être que c’est un besoin de se sentir mieux dans son corps. Même si le yoga n’est pas seulement physique. Il ne s’agit pas de devenir un champion du yoga. Cela n’est pas compatible avec le yoga. Cette pensée ne va pas avec la pratique. La pratique au quotidien de quelques minutes est très bénéfique avant de commencer sa journée. N’hésitez pas à approfondir des articles en ligne sur le sujet ou de parcourir un bon livre de référence du yoga. Parlez-en à votre professeur de yoga.

La séance peut démarrer avec la respiration. Pourquoi respirer car de toute façon, nous le faisons tout le temps. Apprendre à respirer, c’est presque absurde d’en parler car c’est inné et vital. C’est vrai mais faisons-nous réellement attention à la qualité de notre respiration. Nous respirons toute la journée sans s’en apercevoir. Dans cette pratique, il s’agit d’en prendre conscience. Cette différence fondamentale permet de mieux contrôler sa respiration et d’oxygéner le cerveau. Essayer des respirations amples au niveau des côtes et vous ressentirez quelques vertiges. Associé à l’énergie, la respiration est un bien-être pour le cerveau. Il existe plusieurs techniques qu’il est utile de varier périodiquement.

Pousser un son qui vient de l’intérieur possèdent des vertus insoupçonnées. Lancer un OM ou un AUM est un mantra élémentaire qui résonne à travers les organes. Le OM qui jailli des entrailles après une longue respiration est tout un art pour ressentir cette vibration de l’énergie en pleine conscience. Soyez attentif et portez l’attention sur les sensations du corps. Observez la vibration en posant la main sur les côtes.

le crépuscule

Le coucher du soleil sur des temples cambodgiens

Comme les yogis, la salutation au soleil pratiquée à l’aube est une belle introduction pour commencer la journée qui s’annonce quand les premiers rayons apparaissent. Elle n’est pas unique et de multiples variantes existent. Ces variantes ont tous en point commun un rôle dynamique d’échauffement avant la pratique des postures. La salutation au soleil est une succession de postures. Avec l’habitude, on peut le répéter autant de fois que l’on veut en n’oubliant pas de synchroniser la respiration. C’est une bonne introduction aux asanas (postures) selon les pratiques des yogis.

Quand on dispose de peu de temps; il n’est pas indispensable de faire une série de postures. Travailler des postures de bases est suffisant si celles-ci sont pratiquées correctement en pleine conscience. L’attention portée sur chaque mouvement du corps à son importance. Sans oublier la respiration. Avec le temps, la compréhension du yoga ne consiste pas à faire des postures complexes. Tant mieux si nous pouvons le faire. La persévérance permet d’aller plus loin dans sa pratique. La lecture des textes nous apprend que cette discipline conduit à la découverte de notre état mental, de l’esprit, du corps, de l’énergie, des émotions.

La méditation doit-elle être pratiquée en début de séance pour maintenir l’attention plutôt qu’à la fin. Il est sans doute plus utile de maintenir la concentration avant les exercices et travailler dans la pleine conscience. Porter son attention sur son corps en synchronisant la respiration requiert une concentration déjà affûtée. Cette attention est accrue pour les exercices d’équilibre du corps.

En une trentaine de minutes, on peut faire plein de chose. Pourquoi ne pas se lever plus tôt, le matin quand l’esprit est reposé avant d’entamer une nouvelle journée. C’est une habitude qui s’inscrit dans une hygiène de vie qu’il n’est pas si difficile de suivre. Ces instants apportent des bienfaits précieux qui maintiennent un équilibre mental et émotionnel. Cela ne demande pas d’avoir une longue pratique et une connaissance étendue. L’attention est le centre de la qualité du geste.

Il ne faut pas négliger le cours de yoga. La pratique du yoga dans un groupe avec un professeur qui communique sa passion est un rempart contre les mauvaises habitudes prises dès le début. Chacun progresse à son rythme en suivant un cheminement juste.

Pratiquer quelques mouvements, apprendre à respirer pour faire circuler l’énergie, faire une posture pour détendre les muscles, ressentir la vibration du son avec son corps et commencer par calmer l’esprit avec une méditation, c’est peut-être une façon de donner un peu de sens à sa vie.

Christophe

Une association très active dans la région pour les adhérents et les non adhérents s’intéressant à tous les sujets autour du yoga : Union Comtoise de Yoga

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.