Biodanza : la danse de la vie

Cela s’appelle Biodanza et cela veut dire la danse de la vie. C’est ce que nous explique notre professeure dans cet atelier de découverte.

Pleine d’énergie, pleine de vie et qui communique sa joie tonique de partager cette discipline de l’instant, notre maître de séance nous explique l’origine et les objectifs de ces danses improvisées. La biodanza a été crée par Rolando Toro Araneda qui est un anthropologue et psychologue chilien. Il a expérimenté cette technique dans les hôpitaux psychiatriques. Plusieurs sites expliquent les principes de biodanza sur internet.

Biodanza n’est pas un cours de danse. On n’apprend pas des pas. C’est une danse dont les gestes s’improvisent au rythme de l’imagination. Cela veut dire suivre les mouvements dans l’instant présent. C’est être seul ou dans le groupe avec lequel on partage ces moments de liberté. Sur des rythmes de musique différente, cela éveille des émotions pour se sentir bien et développer sa créativité, Selon la musique, l’inspiration vient dans l’instant.

La musique est progressive dont les paroles des chansons sont en langue étrangère pour ne pas influencer le mouvement spontané. Cet atelier propose un ensemble de musiques rythmées par des morceaux de jazz, de variétés, de gospel, de classique… La danse improvisée est d’abord physique avec la mise en mouvement de tous les parties du corps. Le buste, la tête, les bras, les jambes, tout doit bouger sans chercher à synchroniser le mouvement.

La danse nous propose de se connecter à soi-même, à deux ou avec l’ensemble du groupe. A soi-même pour s’accueillir et s’offrir des instants de plaisir pour exprimer sa joie d’être vivant. A travers des gestes de Qi gong ou d’étirements, cela renforce sa propre identité au milieu de la diversité du groupe.

A deux pour se connecter à l’autre avec la liberté de refuser cette invitation. Cela commence par le regard, l’absence de jugement, qui déclenche un principe de réciprocité. Accueillir l’autre progressivement pour le prendre dans ses bras et lui signifier toute la bienveillance que l’on a pour lui ou pour elle. Dans un autre exercice, c’est l’index de deux personnes qui se joignent doucement, accompagnée d’une ambiance musicale douce. Les index dessinent des figures aléatoires dans l’espace. Chacun son tour, le mouvement de  l’index guide l’autre doigt. Cela développe l’écoute, la patience et la concentration. Dans un autre exercice à deux, l’un a les yeux fermés et se laisse guider en toute confiance par l’autre dans un espace en mouvement. La musique de fond, douce, accompagne le mouvement. Quand on avance les yeux fermés, cela laisse imaginer ce que perçoit une personne qui a perdue la vue. C’est un monde nouveau qui active les sens et la perception de l’espace quand on ne le voit pas.

Ensemble, réunis en cercle sur une musique très douce, tout le groupe se resserre les uns contre les autres. Les bras enlacent le dos du voisin. Sur un rythme silencieux, les corps se balancent lentement de gauche à droite. Cette complicité instinctive rassure par une intégration dans un groupe uni. La musique invite à bouger et éveille nos émotions.

Notre professeure attentive à notre bien-être continue ses gestes même quand la musique s’arrête. Sa méditation active n’est pas interrompue. Les yeux fermés, elle goûte encore le plaisir d’avoir dansé sur des mesures qui ont stimulé sa créativité gestuelle.

Le final sur la chanson happy days éveille les sens après quelques musiques relaxantes. Le corps se réveille comme s’il sortait d’un long sommeil. Les bras s’agitent à nouveau au balancement du corps au fur et à mesure que la chanson exprime la joie et que les voies s’élèvent. Cette transcendance dégage de la vie et exprime de la beauté dans un état de plénitude. C’est cela biodanza. Cela aide à comprendre les bienfaits de cette danse de la vie qui active le corps, harmonise l’énergie jusqu’à entrouvrir une porte vers un état d’équilibre parfait entre le corps et l’esprit.

Christophe

Cet article est tiré d’un atelier de Biodanza animée par Fabienne Albert qui assure des cours à Dijon et Besançon. Elle se définit elle-même comme une facilitatrice de bien-être. Elle codirige le centre d’éducation biocentrique de Dijon.

Site de la fédération de Biodanza en France : http://www.biodanza-federation-france.com/

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Bravo pour ce très bel article que je trouve à la fois très clair, facile à comprendre, et en même temps fidèle à l’esprit de la Biodanza et au déroulement d’une séance.

    Je suis également sensible à la manière dont tu parles de moi et de ma manière d’animer ; je t’en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.